Présentation

L’agriculture est l’un des secteurs essentiels de l’économie marocaine aux niveaux régional et national. Elle contribue au PIB à hauteur de 15% et génère 40% des emplois. Pour mieux développer ce secteur dynamique, le Maroc a lancé, depuis 2008, sa stratégie ambitieuse, le « Plan Maroc Vert » (PMV). Grace aux efforts déployés par tous les partenaires, le PMV a permis une augmentation considérable des superficies ainsi que les productions agricoles.

Cependant, la commercialisation des produits en vrac et sans transformation, ainsi que les pertes engendrées par les altérations post-récolte et les risques sanitaires liés aux contaminants chimiques (pesticides, mycotoxines, antibiotiques, métaux lourds, hydrocarbures…) et microbiologiques (Salmonella, Listeria, E. coli, Staphylococcus, Bacillus, levures, moisissures…), constituent un frein pour accomplir à bien cette stratégie (PMV). Ce qui se répercute négativement sur les acteurs de ce secteur, en particulier l’agriculteur, l’entreprise et le consommateur, sans oublier l’environnement.

Ainsi, les biotechnologies constituent un outil de choix pour assurer un développement durable de ce secteur dynamique de l’économie marocaine. En effet, des solutions biotechnologiques, optimisées et adaptées aux conditions de chaque région, permettront de donner une valeur ajoutée aux produits agricoles, tout en assurant la protection du consommateur et de l’environnement.

Objectifs

L’objectif de ce colloque est de créer un espace de rencontre entre les chercheurs, les décideurs, les agriculteurs et les industriels, pour débattre les atouts et les contraintes de développement de l’agriculture par le biais des biotechnologies. Des cas particuliers en relation avec la région orientale seront discutés, afin de contribuer à une meilleure valorisation de ses bio-ressources. Le colloque vise aussi à discuter l’intérêt de la mise en place à l’université des formations professionnelles courtes sous forme de bloc de compétences ouvertes, aux salariés du secteur agroalimentaire, aux demandeurs d’emploi et aux étudiants. Cette approche permettra à chaque citoyen de développer ses compétences professionnelles. Elle permettra également à la région et au Maroc de poursuivre sa politique d’ouverture et de conforter la compétitivité des entreprises sur son territoire.

Modalités de communication

Les communications des jeunes chercheur(e)s seront accompagnées de conférences plénières de chercheur(e)s de différents champs disciplinaires. Les communications comprendront 10 minutes de présentation et 10 minutes de discussion.

Publication des actes

Certains travaux seront publiés dans les journaux :

N.B : Les chercheurs interessés par la publication de leurs travaux doivent soumettre le texte intégral de leurs communications, selon les instructions aux auteurs du journal, à l'adresse e-mail du colloque (colloque2b2d@ump.ac.maavant le 30/11/2019.

Contact 

Prof. SAALAOUI E. & Prof. ASEHRAOU A.

Laboratoire de Biochimie et Biotechnologie

Faculté des Sciences, Université Mohammed Premier, Oujda, Maroc

e-mail : colloque2b2d@ump.ac.ma

   

DATES IMPORTANTES

Soumission : 30/07/2019

Notification : 30/09/2019

Inscription : 30/10/2019

Colloque : 18-20/12/2019

PARTENAIRES

GTGGGH_2.png

rfgrgrg.png

 FFF.png 

SDDSD.png

EDEZD.png

FRGFRG.png

   

Personnes connectées : 1